meilleurs voeux

Bonne année 2015

Pour le CFEP l’année 2014 fut riche en activités, toute l’équipe vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2015, et vous propose de nouveau un panel d’activités diversifiées :

Newsletter février2015

Newsletter mai 2015

...

Newsletter septembre 2015

Attention ! la Conférence de Sophie Heine...

Attention ! une erreur s’est glissée dans la précédente Newsletter, la conférence de Sophie Heine "Genre ou Liberté : Vers une féminité repensée" a été reportée au vendredi 27 novembre 2015 de 12h30 à 14h.

Attention ! une erreur s’est glissée dans la...

Attention ! une erreur s’est glissée dans la précédente Newsletter, la conférence de Sophie Heine "Genre ou Liberté : Vers une féminité repensée" a été reportée au vendredi 27 novembre 2015 de 12h30 à 14h.

Newsletter janvier 2016

Toute l’équipe du CFEP vous présente ses meilleurs vœux et vous souhaite une excellente année 2016

Newsletter avril 2016

Bel été à tout le monde !

« Progresser, Exister, Marcher ensemble »

Trois verbes choisis en ce mois de juin 2016 pour clôturer une année de travail, de rencontres, d’ouverture, d’expériences nouvelles comme la photo, au sein du cours FLE et des Ateliers de l’Egalité et la Citoyenneté.
Ces mots ont été écrits avec d’autres dans un symbole choisi aussi par les apprenant-e-s ; vous le découvrirez ci-dessous, c’est un soleil souriant.
Au seuil de l’été, le CFEP vous souhaite des vacances souriantes où vous vous sentirez exister, où vous marcherez vers d’autres horizons avant de vous retrouver à la rentrée pour progresser à nouveau grâce aux activités que nous vous proposerons.
Bonnes vacances et à bientôt.

La rentrée 2016-2017 au CFEP

Voici les dates de reprise de nos cours et ateliers :

Nos cours d’alphabétisation commencent le 19/09/2016 : http://www.cfep.be/-Cohesion-sociale,27-

Nos ateliers de l’égalité et la citoyenneté commencent le 27/09/2016 : http://www.cfep.be/-Les-Ateliers-de-l-Egalite-et-la-Citoyennete-49-

Les inscriptions pour les cours de gestion sont ouvertes : http://www.cfep.be/-Formations-

L’atelier Sophrologie reprend le 6 octobre pour le 4ème degré et le 3 octobre pour le 1er degré : http://www.cfep.be/-Atelier-de-bien-être-

En plus de nos ateliers et cours réguliers, voici nos activités ponctuelles du prochain trimestre.

Bonne année 2017

2017 PRENDRE LE TEMPS

En ce début d’année, je vous souhaite de prendre :

- le temps de lire
Car lire « c’est une fenêtre par laquelle on s’évade » (Julien Green) et nous avons tous besoin de nouveaux horizons mais lire c’est aussi « un acte de résistance » (Daniel Pennac) et il nous faut encore et toujours résister à l’usure du temps qui passe.
Le temps de lire aussi cette newsletter qui avec notre site www.cfep.be, remplace désormais notre brochure pour vous tenir au courant de nos activités.
Nous avons en effet décidé de prendre le virage numérique pour avancer avec notre temps.

- le temps de rencontrer l’in-atttendu, l’autre et d’entendre ce qu’il nous dit
« N’imaginez pas que notre arrêt à Bruxelles ne nous coûte rien…
Nous payons souvent de notre dignité, notre liberté, notre déracinement, notre sentiment de culpabilité d’être étrangers, notre souffrance du regard des autres, notre peur d’échouer dans les multiples épreuves que nous vivons pour prouver notre intégration. »
Ces paroles sont celles d’apprenantes du CFEP nées de discussions au sein de l’atelier de l’égalité et de la citoyenneté et reprise dans une brochure que nous venons d’éditer et intitulée « j’EXISTE ».

- le temps de réfléchir à la société dans laquelle nous voulons vivre
Nous continuons à croire en une société inclusive, participative, émancipatrice.
Nous continuerons à essayer de comprendre celle-ci en vous proposant des rencontres comme « Féminisme et Islam » et d’autres encore, tout au long de l’année.

- le temps de s’engager
Nous défendons l’esprit d’ouverture et le respect des valeurs humaines afin que la raison l’emporte sur l’extrémisme.
Nous cherchons à faire avancer la cause des femmes par l’accès au savoir, au pouvoir et à la citoyenneté.

- le temps de fissurer la routine et d’enchanter le quotidien pour vos proches et pour vous-même ; restons attentifs et émerveillons-nous.

Bonne année existentielle.

Bénédicte Bouvez
Présidente du CFEP


ANNONCE POUR LE CA

Le CFEP recherche des femmes engagées et désireuses de faire progresser la cause des femmes pour étoffer son CA.

Depuis 60 ans, le CFEP soutient les femmes dans leurs préoccupations de prise de parole, de désir d’autonomie et d’insertion dans la société.

Si vous êtes intéressées de nous rejoindre et si vous avez l’une ou plusieurs des compétences suivantes, envoyez-nous vos CV et lettre de motivation à la Présidente du CFEP, Bénédicte Bouvez, cfep@amazone.be

  • politique financière d’une asbl
  • développement d’organisation et gestion des ressources humaines
  • lobbying institutionnel
  • politique stratégique
  • politique de communication et d’information
  • récolte de fonds, sponsoring

Bénédicte Bouvez
Présidente du CFEP

Exposition "J’EXISTE"

Vous êtes cordialement invités à l’exposition « J’EXISTE » du CFEP.
Pour réaliser ce projet, les femmes ayant participé aux ateliers « Egalité et Citoyenneté » du CFEP en 2015-2016 se sont pleinement investies dans l’atelier photo proposé par l’asbl « Media Animation ».
À travers ces photos, les femmes ont choisi de s’exprimer sur la thématique des "Etrangers à Bruxelles".
Le vernissage est prévu le 2 mars 2017 au Centre culturel de Schaerbeek où l’exposition sera maintenue pendant un mois dans le cadre d’une large programmation à l’occasion de la journée de la femme.
Les associations actives dans le domaine de l’alphabétisation ou de la citoyenneté pourraient utiliser l’exposition comme outil d’animation avec leurs participant-e-s. Les photos de l’exposition permettent d’ouvrir la porte aux discussions, peuvent favoriser l’expression orale et sensibiliser à la problématique des étrangers à Bruxelles. Donc n’hésitez pas à venir découvrir l’exposition en groupe (avec réservation au préalable).
Nous vous attendons nombreux pour venir soutenir ce travail de femmes issues de l’immigration !

Pour la réservation/plus l’info : merci de contacter Hayat Belfaqir au 02.229.38.52

Les lunettes de genre

A l’occasion de la journée de la femme ce 8 mars, nous ouvrons une nouvelle rubrique pour attirer l’attention sur « la défense des droits des femmes et la promotion de l’égalité de genre ».

Lors d’un colloque à Paris sur ce thème, ces 9-10 décembre 2016, à l’initiative de la COCOF, nous avons réfléchi sur les chemins qui mènent à l’égalité et sur la nécessité d’utiliser le genre comme outil d’analyse ; en effet, il fait ressortir au sein des sociétés les liens qui existent entre les inégalités de genre et les autres formes d’inégalités : économiques, sociales, générationnelles, culturelles, ethniques, religieuses et politiques.

Nous avons aussi eu l’occasion de faire une marche exploratoire dans le quartier Barbes (Gare du Nord) à Paris, munies de « lunettes de genre ».
Nous avons déambulé dans ce quartier pour regarder où se trouvaient les femmes (il y en avait très peu), pourquoi désertaient-elles le quartier alors que tant d’hommes s’y trouvaient ? Quels étaient leurs besoins concernant le cadre urbain ? Circulaient-elles en toute sécurité et tranquillité de jour comme de nuit pur leurs activités professionnelles, familiales, culturelles ? Participaient-elles à la vie du quartier ?
Autant de questions à se poser tant à Paris qu’à Bruxelles pour que les Femmes soient « à Places Egales » avec les Hommes dans la ville.

Dès-lors nous avons décidé de proposer cette nouvelle rubrique sur notre site et sur notre page Facebook.
http://www.cfep.be/-Les-lunettes-de-genre-

Bénédicte Bouvez Présidente
Farida Ouadi Coordinatrice

Les lunettes de soleil

C’est l’été.
« Partir, faire sa valise, y mettre : son passeport, des habits, ses billets d’avion, une brosse à dents, un livre pour lire sur la plage, des lunettes de soleil… »
Ce texte a été rédigé par des apprenants d’un cours de français.
Ils ont ensuite conçu ces originales lunettes de soleil où l’on peut découvrir plein de visages différents et beaucoup de couleurs car mettre des lunettes c’est aussi :
« dire c’est beau
être un pont
créer des liens
regarder positivement
voir avec le cœur
car la vie est belle ».
Quel beau programme.
Je remercie les apprenants pour leur enthousiasme tout au long de cette année et vous souhaite, avec eux, de belles découvertes et de belles rencontres tout au long de cet été avec ces lunettes de soleil originales.
Je vous retrouverai avec plaisir à la rentrée avec toute l’équipe pour notre programme d’activités.

Bénédicte Bouvez

Présidente

EN AVANT

Davaï ( en avant en russe) c’est le titre de l ‘épopée de deux comparses à travers l’Eurasie pendant un an, très beau livre lu cet été et dont la page de couverture représente deux cavaliers ouzbèkes chevauchant leur monture.
Après les vacances, il est temps de nous remettre en selle.
« En avant » pour cette rentrée pour vous, pour les apprenants et pour nous.

Nous commencerons en vous proposant ce 28 septembre de 12h à 14h notre activité grand public :
« L’Entrepreneuriat social, un modèle d’avenir pour le monde associatif ? »
avec Madame Marthe Nyssens, professeure d’économie sociale et solidaire à l’UCL et l’intervention d’une entreprise sociale la K-Fête.
Vous trouverez ci-joint un bref aperçu de cette conférence à laquelle vous êtes d’ores et déjà invités.

Nous poursuivrons notre réflexion sur le Genre et l’Islam dans le cadre de nos rencontres citoyennes ; celle-ci prendra la forme d’un cycle de formation en onze après-midi d’octobre 2017 à juin 2018 avec un volet théorique et un volet pédagogique.
Vous trouverez déjà les dates, intitulés des rencontres et intervenants. http://www.cfep.be/-Genre-et-Islam-Cycle-de-formation-

Nos autres activités ( sophrologie, conversation anglaise, antenne femmes Amnesty International) reprennent en septembre et octobre.

La rentrée des apprenants aux cours de français langue étrangère et tables de conversation d’alphabétisation est fixée au 18 septembre et au sein des Ateliers de l’Egalité et la Citoyenneté au 3 octobre.
Nous tâcherons tout au long de cette année de regarder de l’avant malgré les obstacles, les réticences, le découragement face aux aléas de la vie et de la langue française.

Quant à nous, nous avons préparé une plaquette pour présenter les activités du CFEP et nous la diffuserons bientôt dans les lieux publics .
Nous vous en réservons la primeur ci-dessous et nous en extrayons le nouveau « slogan » du CFEP que nous essayerons de pratiquer au mieux dans nos différentes activités.

« Pour comprendre, il faut apprendre
Pour savoir, il faut s’informer
Pour décider, il faut connaître »

Nous espérons vous rencontrer tout au long de cette année de voyage « sociétal ».
Belle rentrée.

Bénédicte Bouvez
Présidente

PDF - 212.6 ko
PDF - 320.4 ko




Cycle de formation "Genre et Islam"

Vous êtes intéressé-es ou confronté-es aux questions liées à la mixité à la fois culturelle, de genre et de conviction à Bruxelles ?
Vous vous intéressez aux rapports de genre et à l’islam ?
Vous êtes étudiant-e, travailleur-se social-e, enseignant-e, militant-e, féministe, fonctionnaire, ou simplement intéressé-e par ces thématiques d’actualité ?

Il reste des places pour notre nouveau cycle de formation « Genre & Islam » qui débute dès ce 5 octobre ! Celui-ci allie un volet théorique pour acquérir des connaissances sur ces sujets, ainsi qu’un volet pédagogique pour débattre et expérimenter des outils ensemble.

Nous vous invitons à découvrir le programme en consultant le fichier ci-joint ou sur le site du CFEP dont voici le lien : http://www.cfep.be/-Genre-et-Islam-Cycle-de-formation

A la demande de plusieurs d’entre vous, nous ouvrons la possibilité maintenant de vous inscrire à des séances à la carte.

Pour les inscriptions, nous vous invitons à contacter : Francine Ramakers ou Fabienne Audureau, au 02/229 38 52 ou par mail : framakers.cfep@amazone.be ou FAudureau.cfep@amazone.be

Au plaisir de vous accueillir à l’occasion de ces rencontres placées sous le signe de la connaissance, de l’ouverture au dialogue et de pistes pour le vivre-ensemble !

PDF - 597.5 ko

Bonne année 2018

2018 : A VOS JEUX !

L’année 2017 s’est achevée. Elle a été dynamique, réflexive, créative et ludique grâce à une formidable équipe de permanentes ( elles sont cinq maintenant) et de volontaires.

La réflexion sur le « Genre et l’Islam » a rencontré un franc succès et se poursuivra en 2018.
L’atelier de gestion a permis à une vingtaine de femmes d’obtenir un diplôme de gestion pour se lancer dans la vie professionnelle en étant mieux armées et redémarre en janvier.
L’activité « Grand Public » nous a fait réfléchir sur l’entrepreneuriat social, modèle pour le monde associatif.
La mise en place de l’article 27 me tenait à cœur. Il fait référence à l’article 27 de la Déclaration Universelle des droits de l’homme qui énonce le droit à la culture. Grâce à cette initiative, le CFEP reçoit des tickets à tarif réduits ( 1,25 euros) qui nous ont permis d’aller avec notre public au cinéma , voir l’excellent film « Chocolat » et de visiter l’expo « L’ Islam, c’est aussi notre histoire ».
De plus, les apprenants reçoivent chaque mois un ticket pour eux et pour chaque membre de leur famille.
Que dire des nombreuses sorties culturelles et citoyennes ( Musée du Jouet, Bibliothèque de Saint-Josse, Parlement, Petit-Sablon , quartier Notre Dame aux Neiges, cinéma « chercher la femme », visite d’Oxfam, rencontre avec le bourgmestre de Saint-Josse, Street-Art, Veille Halle aux blés avec la statue de Jacques Brel..) sinon qu’elles ouvrent l’esprit, le cœur, renforcent la cohésion et le vivre-ensemble et forment à la citoyenneté.
La dynamique se construit aussi grâce aux partenariats pour la mise en place de projets comme le slam « Ici et là bas » dans le cadre de cohésion sociale, l émission radio « les difficultés de la langue française » , l’exposition « J’Existe » ou le calendrier 2018 « Jouer c’est sérieux » qui a été distribué dans des écoles et les associations de Bruxelles.
Ce calendrier est le fruit du travail des ateliers de l’Egalité et de la Citoyenneté où le jeu est souvent utilisé pour libérer la parole, apprendre à collaborer et travailler en groupe.
Il fût l’occasion de réfléchir sur les enjeux du jeu pour celles qui éduquent les adultes de demain.
Le jeu est également utilisé comme outil d’apprentissage et d’éducation dans les cours alpha et FLE.
Il demande un temps d’apprivoisement mais il suscite toujours des regards amusés.
Pour jouer, il faut se mettre en situation de recevoir les moyens du jeu ou les propositions de l’autre. Il y a toujours une ouverture.
A la page d’avril du calendrier 2018, les apprenantes ont écrit : « En jouant , on fait des rencontres, on tisse des amitiés, on partage des anecdotes qu’on ne peut jamais oublier » .
Et si cette année, nous reprenions le chemin du jeu pour nous ouvrir davantage à nos proches, nos voisins et retrouver l’émerveillement de l’enfant qui est en nous ?

Bénédicte Bouvez
Présidente du CFEP



Elections communales : les étrangers peuvent aussi voter !

Nouveau règlement RGPD, restons connectés !

Bonjour à toutes et tous,
Vous avez sans doute reçu une série d’emails vous parlant du nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.
Ce règlement européen (2016/679) a pour but de protéger vos données personnelles enregistrées dans notre base de données.
Le CFEP vous envoie des informations concernant ses activités : formations, évènements, conférences, etc.
Vos données ne seront en aucun cas transmises à des tiers. Leur contenu est géré par l’équipe interne du CFEP.
Pour continuer à recevoir des e-mails du CFEP, aucune action de votre part n’est nécessaire.
Si vous désirez toutefois être retiré.e de cette liste de diffusion, il suffit de nous en informer par mail à l’adresse suivante : hbelfaqir.cfep@amazone.be ou vous désinscrire directement via le lien "Me désinscrire de cette Newsletter ".
Sans réponse de votre part, nous considérons que vous êtes d’accord avec notre politique de gestion des données et acceptez de rester informé de nos activités.
Nous sommes à votre entière disposition pour plus d’informations à l’adresse suivante cfep@amazone.be ou au 02 229.38.42/52.
Au plaisir de vous revoir,

L’équipe du CFEP.

COMME UN PAPILLON ….

Les apprenants du cours de français FLE ont cherché comment vous souhaiter un bel été.
Ils ont retenu l’image du papillon pour sa légèreté, sa lumière, sa beauté et l’ont réalisé sur des feuilles du journal « Le Métro » qu’ils lisent chaque semaine pour perfectionner leur français tout en s’ouvrant à l’actualité.
Ensuite, ils ont analyser la signification de chaque lettre du papillon dans leur vécu et leurs aspirations.
En voici le résultat :
P comme parler, participer
A comme avancer, apprendre, artiste
P comme parler
I comme immigré
L comme lumière
O comme originalité, ouverture
N comme naître
Et si vous vous livriez aussi à cet exercice riche en découvertes pour renaître à vous-même pendant ces vacances ?
Bel été et au plaisir de vous retrouver en septembre avec toute l’équipe pour une rentrée dynamique.

Bénédicte Bouvez
Présidente

Pour son activité grand public, le CFEP vous invite à découvrir :

- Le récent mouvement #metoo a mis en exergue la rapport de genre et nous nous sentons interpellées.
Nous vous proposons ensuite deux conférences gesticulées relatives l’une au corps de la femme « la place n’était pas vide » et l’autre au voile « voile et autres tissus de mensonges » car nous continuons à nous interroger dans notre cycle de formation sur la thématique « Genre et Islam ».

Nous n’oublions pas que nous allons voter dans les mois qui viennent en vous proposant des conférences sur les enjeux des élections.

AUX URNES CITOYENNES

Ces mots font écho à l ‘hymne national français.

- Chant de guerre à l ‘époque, chant de rébellion, de ralliement pour un changement, un monde nouveau.
Ce 14 octobre, nous allons aux urnes et nous y retournerons le 26 mai 2019.
Chaque parti va appeler au ralliement à ses idées, à se « rebeller » contre les autres partis pour ensuite faire peut-être alliance mais on entendra toujours la même chanson pour du changement, pour un monde meilleur et c’est bien ainsi que nous l’espérons.

- La Marseillaise pose une question : « De vils despotes deviendraient les maîtres de nos destinées ? » A qui allons-nous donner nos voix aujourd’hui ?

- Dans « All you need is love » les Beatles se sont servis de la Marseillaise pour le début de leur chanson.
Quels sont les besoins auxquels doivent répondre les politiques ?
Au CFEP, nous côtoyons tout au long de l’année des personnes aux origines culturelles, religieuses et sociales différentes.
Nous devons obtenir des politiques d’améliorer la réalité de ces personnes, rendre leur monde plus juste, plus prompt à leur permettre de trouver leur épanouissement en leur garantissant un environnement stable, sécure et inclusif.
Nous sommes partenaires de la commune qui suit avec attention notre travail et soutient nos projets.
Nous n’hésiterons pas cette année à davantage interpeller la commune pour des projets citoyens-ennes.

- La Marseillaise appelle les citoyens.
Et nous les CITOYENNES quelle est notre place en politique , notre implication dans la commune ?
Sommes-nous entendues dans ce que nous vivons au quotidien ?

- Au moment de voter, analysons les propositions des partis, posons-nous les bonnes questions et surtout encourageons « les courageuses combattantes » qui défendent nos valeurs.

Bon vote, bonne rentrée curieuse en participant à nos nombreuses activités concoctées par une formidable équipe.

Bénédicte Bouvez
Présidente du CFEP

CYCLE D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION AUX ELECTIONS MULTIPLES DE 2019

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous annoncer que, dans le cadre des actions de sensibilisation aux élections européennes, fédérales, régionales et communautaires de 2019, les experts du Centre de Recherche et d’Information Socio-Politiques - CRISP viendront animer au CFEP, un cycle d’information qui débutera en novembre 2018 et se poursuivra jusque mars 2019.

Ce cycle d’information, de sensibilisation et de rencontres citoyennes est destiné à un large public.

La première rencontre aura lieu le Jeudi 8 novembre 2018 de 12h à 14h

Nous aborderons «  Ce qui a marqué la législature fédérale et les relations communautaires depuis les élections de 2014 »

Après le scrutin multiple du 25 mai 2014, une coalition inédite s’est mise en place au niveau fédéral. Du côté francophone, pour la première fois, aucun gouvernement des entités fédérées n’incluait le seul parti représenté au gouvernement fédéral. La législature a été marquée par différents dossiers importants et par un changement d’alliance inattendu en Wallonie.

C’est Monsieur Jean Faniel, directeur général du CRISP, qui viendra présenter cette première thématique. Monsieur Faniel est docteur en sciences politiques et ses principaux thèmes de recherche sont : la vie politique belge et son financement, les élections, la concertation sociale, le chômage et les politiques de l’emploi, les acteurs socio-politiques (partis politiques, syndicats, mouvements sociaux.

Nous vous invitons à prendre connaissance du programme complet de ce cycle d’information en consultant le calendrier ci-dessous aux dates suivantes : 8/11/18 - l6/12/18 - 17/01/19 - 14/02/19 - 14/03/19

Pour les inscriptions, nous vous invitons à nous contacter au 02.229.38.52
Entrée : 4 € - 3 € étudiants, chômeurs, CPAS
Café, thé et sandwich inclus

QUELS OBJECTIFS EN 2019 ?

En passant le cap d’une nouvelle année, nous jetons souvent un regard sur l’année écoulée avant de regarder vers l’avant et de nous fixer de nouveaux objectifs.

En cette fin d’année 2018, nous avons déploré le décès de celle qui fût notre Présidente pendant 17 ans, Madame Jacqueline de Groote (1977-1994).
Nous lui avons rendu hommage lors de la cérémonie d’adieu du 10 novembre.
Avant l’heure, elle fût féministe et européenne.
Nous votons pour les élections européennes ce 26 mai.
Au moment de voter, souvenons-nous de son enthousiasme pour l’Europe et les femmes. Que notre vote fasse sens.
En tant que féministe, elle voulait donner la parole aux femmes confinées dans leur foyer, étendre leurs droits et leur rôle dans la société.

Aujourd’hui, notre public est notamment composé de femmes et maintenant d’hommes immigrés.
En cette fin d’année, lors d’un cours de français, nous avons constaté que sur 12 participants (10 femmes et 2 hommes), seule une participante savait faire un virement par smartphone, deux laissaient faire leur mari et les autres devaient demander de l’aide chaque fois qu’ils se rendaient à la banque.
Nous avons donc été à la banque avec six femmes faire un exercice pratique sur une borne de paiement.
La joie des participantes fût incroyable, désormais elles avaient vaincu leur peur et elles savaient le faire ; nous referons cet exercice en 2019.
Le chemin de libération de ces femmes n’est pas fini. Il est encore et toujours à poursuivre.

Voilà pourquoi nos objectifs pour 2019 seront bien ceux inscrits dans l’ADN de notre nom : « féminisme » et « éducation permanente ».
Madame de Groote disait : « le féminisme, c’est la liberté d’être partout et sans entraves, une femme ».
Tant qu’une femme sera entravée, nous continuerons à participer à cette marche en avant.

Et vous, quels sont vos objectifs pour 2019 ?
Bonne année avec nous dans toutes nos activités dont vous trouverez le programme dans cette newsletter.

Bénedicte Bouvez
Présidente

VOILE ET AUTRE TISSUS DE MENSONGES

UN BEAU PROGRAMME


Fin mai, avant les élections, j’ai demandé aux apprenants de mon cours de français ce qu’ils attendaient des politiques.
Avec les photos ci-dessus, voici les souhaits qu’ils ont exprimés :
- préserver le patrimoine
- faire du sport
- trouver des lieux où les gens peuvent se rencontrer
- soutenir la famille et l’éducation des enfants
- manger des fruits et légumes sans produits chimiques, être vacciné, avoir des bons hôpitaux
- mieux vivre ensemble, lutter contre la violence
- sauver les animaux (abeilles, girafes), garder une belle nature, des océans propres et sans plastic
- des bons transports en commun accessibles aux personnes handicapées
- la solidarité avec les pays d’Afrique où les paysans sont pauvres
- avoir accès à la culture (théatre, cinéma, opéra, danse)
- un logement sans humidité et bien équipé
- la sécurité dans la rue et une bonne justice
- l’égalité des droits entre les hommes et les femmes (interdiction du niqab)

Quel programme.
J’espère qu’ils seront entendus des politiques au cours de cette nouvelle législature.
Quant à nous, nous allons à la rentrée, avec les apprenants, concevoir notre programme à partir de leurs préoccupations quotidiennes et citoyennes.
Nous vous souhaitons pour cet été un beau programme rempli de sens, de valeurs, d’ouverture, de réflexion et de détente.
Bonnes vacances et à bientôt,

Bénédicte Bouvez
Présidente

Encordé-e-s ou En Cordée ?

A l’heure de la rentrée, il est de bon usage de se replonger dans le dictionnaire.
Les deux orthographes sont bonnes et seront le fil rouge de nos activités cette année.

Encordé-e-s, s’encorder, s’assurer de son ancrage dans la langue française car sans connaissance de la langue ou d’une langue du pays d’accueil, aucun lien social, aucune intégration, aucun travail n’est possible. C’est le but de nos cours de français FLE et de nos tables de conversation.

S’encorder, s’assurer un ancrage citoyen c’est le but de nos ateliers de l’Égalité et la Citoyenneté, responsabilité, connaissance et participation.

Mais en cordée aussi c’est à dire ensemble,
- homme et femme car la mixité est la vie et l’est aussi dans notre association
- vous et nous lors des activités que nous vous proposons
- vous, nous avec des artistes enthousiastes et des professionnels passionnants

Notez sans faute nos deux prochaines activités :
Le 24/9 : le spectacle gratuit ILS/ELLES par la compagnie TADAM à Amazone à 19h
Le 26/9 : la conférence politique par Jean Faniel directeur du CRISP sur « où en est la politique belge ? » à Amazone de 12h à 14h
Et notre altelier de sophrologie qui recommence le 9 octobre.

Enfin en cordée, nous l’avons été pendant 20 ans avec Francine Ramakers qui nous quitte dans 2 mois .
Merci Francine pour ton formidable engagement de féministe, ton incroyable énergie, ta perpétuelle bonne humeur au service du CFEP. Ta retraite sera à ton image et nous te la souhaitons heureuse. Son très beau témoignage « vingt ans au CFEP » est à lire ici : article 308

Bonne rentrée encordé-e-s et en cordée.
Bénédicte Bouvez
Présidente

ENSEMBLE POUR LA VIE

Ces mots sur ce dessin sont ceux d’un groupe d’apprenant-e-s FLE lors d’un atelier artistique en décembre en vue de la réalisation d’une fresque.
Ils sont en français, en arabe, en turc et en lingala, langues de nos participant-e-s.

En janvier, un groupe a visité l’exposition Antartica au musée des Sciences Naturelles et lors de l’atelier, il dénonçait : « la planète, en phase d’alerte » et écrivait sur le projet d’affiche, ci-dessous, ces mots entendus au cours de la visite : « anticiper, décrire, voler, admirer, saisir l’instant, contempler, regarder, crier, sentir, respirer, nager, découvrir.. »
Ainsi, avant même l’arrivée du Covid, nos apprenants avaient perçu l’urgence de la situation et l’urgence de revoir notre mode de fonctionnement.
Ils nous donnaient aussi des clés pour demain ; à nous de les entendre, d’apprendre d’eux et aussi de travailler ensemble pour qu’ils aient leur place dans la société.

ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE nous nous sommes battus et nous nous battrons encore contre ce minuscule virus, ennemi invisible et pernicieux.
Comme vous, nous nous sommes mis en pause ; nos activités ont été suspendues et reportées à la rentrée.

ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE après cet effort considérable pour tous, nous vous souhaitons de pouvoir vous retrouver et vivre en mettant au cœur de vos actions les mots repris par nos apprenant-e-s.

Nous vous souhaitons un bel été et serons heureuses de vous revoir à la rentrée pour construire ENSEMBLE le monde de demain où la santé, la solidarité, l’humanité et la prospérité partagée seront au programme.

Bénédicte Bouvez et toute l’équipe du CFEP
Présidente

2020 AVEC ELAN

En tant que formatrice FLE, j’attirerais l’attention des apprenant-e-s sur le double sens du mot élan.
Ce n’est pas du grand cerf qui vit dans le Grand Nord dont je veux vous parler mais du mouvement que l’on fait pour s’élancer.

Nous constatons que nos apprenant-e-s n’ont pas toujours l’élan de vie.
Mais comment être motivé quand le logement est trop petit et mal chauffé, quand cela fait des années que l’on est sans travail, quand on a des soucis administratifs ou de santé, quand on risque d’être suspendu du CPAS, quand on est sans-papier ?

Dès-lors ils ne viennent pas régulièrement au cours, quittent le cours pour aller à un rendez-vous réel ou fictif, sont présents mais perdus dans leurs pensées ou sont collés au radiateur parce qu’ils ont froid.

Comment susciter cet élan chez nos apprenant-e-s ?
Nous pensons qu’en les ouvrant à la beauté, en élargissant leurs horizons, en réalisant un défi, nous pourrons modestement rétablir la confiance et récréer une dynamique de vie.

Nous irons au musée des Sciences Naturelles voir Antartica pour s’émerveiller de la beauté mais aussi de la fragilité du monde, à Bozar, visiter l’exposition de Keith Haring afin comprendre l’engagement politique de l’artiste (nucléaire, les femmes, le sida…).
Nous réaliserons une grande fresque après avoir découvert le street art lors d’une visite dans Bruxelles. Ceci est un grand projet qui impliquera toutes les équipes du CFEP.

Nous susciterons aussi votre élan grâce à l’enthousiasme d’Anyssa, responsable de projets, que nous venons d’engager.
Nous vous proposerons un cycle participatif d’information, sensibilisation et prévention des violences faites aux femmes.
Nous faisons régulièrement le constat de ces violences au sein de nos ateliers et de la nécessité de nous mobiliser et de lutter contre celles-ci.
Nous continuerons notre partenariat avec le CRISP avec la question « Belgique démocratique ? ».
Le premier intervenant sera Vincent de Coorebyter sur le thème : « démocratie et individualisme », le 4 février (voir programme complet sur le site prochainement).

Nos Ateliers de l’Egalité et la Citoyenneté, lieu d’échange et de réflexion où les femmes sont à l’origine de plusieurs projets citoyens restent une valeur sûre.
Ces activités se construisent au fur et à mesure des rencontres avec les femmes qui deviennent les citoyennes actives et responsables de demain.

Je vous souhaite de prendre aussi votre élan pour une cause responsable en cette nouvelle année et surtout d’avoir un élan du cœur en le faisant.

Bénédicte Bouvez
Présidente