La gestion juridique du Covid, ses contestations et la loi pandémie

  • Jeudi 25 novembre 12:00-14:00

La pandémie de Covid-19 a entraîné le recours à des instruments juridiques particuliers et a engendré des contestations prenant parfois la forme de recours devant des juridictions. Cette troisième rencontre abordera la question de la gestion juridique de la pandémie de deux façons. D’une part, des notions importantes pour comprendre les enjeux de la crise seront présentées, comme le mécanisme des pouvoirs spéciaux ou la nature juridique des mesures qui ont restreint les droits fondamentaux et les libertés. D’autre part, seront analysées les implications socio-politiques de cette gestion. Les mesures sanitaires ont en effet été contestées par des associations ou des citoyens, notamment au moyen de recours en justice. On reviendra également sur la « loi pandémie » visant à encadrer de façon plus démocratique de futures épidémies, qui a par ailleurs été adoptée sous la pression de la société civile.

Vincent Lefebve est docteur en sciences juridiques et chercheur au sein du secteur socio-politique du CRISP. Ses principaux thèmes de recherche sont la justice et ses réformes, les usages politiques du droit (notamment par les mouvements sociaux) ainsi que les représentations du droit et de la justice dans la culture populaire.

P.A.F : 5€/3€ pour les étudiant.e.s et les demandeur.s.e.s d’emploi - thé, café et sandwichs compris.