Atelier de dessin et d’expression

Il s’agit d’un atelier de dessin autour de la photographie.
A partir de photos de leur choix, les participantes des Ateliers de l’Egalité et la Citoyenneté ont réalisé des dessins sur le celluloïd.
Ces dessins ont été mis en mouvement pour créer une capsule vidéo animée et ont constitué un outil d’expression pour les participantes.
Nous vous proposons de les écouter via ce lien.

J’existe

Atelier photo avec les participantes des ateliers de l’égalité et la citoyenneté 2015-2016

J’existe C’est le titre que les participantes aux ateliers de l’Egalité et la Citoyenneté du CFEP ont choisi pour la couverture de leur « petit livre » qui regroupe des photos réalisées par elles-mêmes dans le cadre d’un projet collectif du groupe.
Le choix de ce titre traduit la volonté de ces participantes d’exister mais autrement !
L’idée est née des discussions abordées lors de ces ateliers qui offrent aux participantes l’occasion de se retrouver, d’échanger leurs idées et leurs points de vue sur des thèmes qui touchent à l’épanouissement et la citoyenneté de la femme.
Les discussions au sein des ateliers s’inspirent souvent des événements qui dominent l’actualité d’où le choix des participantes de réaliser un projet autour de la thématique des « étrangers » à Bruxelles.
Nous nous sommes beaucoup attardées sur la notion de « l’étranger », ce même mot qui est remplacé selon les circonstances, par « migrant », « réfugié », « frontalier », « musulman », « rom » « barbare » « terroriste », « main-d’œuvre bon marché », etc… des synonymes qui couvrent des réalités bien différentes.
Mais qu’est-ce qu’un étranger ?
« Quelqu’un d’autre, mais tellement "autre" qu’on doute qu’il soit quelqu’un : quelqu’un d’anormal, pas déterminé par nos normes. N’importe qui, voire n’importe quoi : ce passant qui passe, cet air inconnu, ces vêtements étranges, ce comportement inhabituel... L’étranger vit avec d’autres repères, dans d’autres repaires : il a le tort d’être différent ! On lui reproche d’instaurer une séparation entre lui et nous, on le tient pour responsable de sa différence. La méprise est facile, le mépris en découle. » François HOUSSET
Pour réaliser ce projet, les participantes se sont pleinement investies dans l’atelier photo proposé par « Media Animation » notre partenaire dans le projet.
Plusieurs séances théoriques et pratiques sur la prise de photo ont précédé les sorties organisées pour prendre des photos qui pourraient illustrer leurs idées et leurs réflexions par rapport à cette thématique qui leur tient à cœur.
Les participantes ont sillonné quelques rues de Bruxelles pour réaliser les photos de ce livre, malheureusement, en raison d’un souci technique nous avons perdu la moitié des photos réalisées. Néanmoins, nous présentons dans le la brochure un panel diversifié de photos que nous avons heureusement pu sauvegarder.
Vous êtes curieux et vous voulez voir cette réalisation ?
N’hésitez pas de nous contacter au :
02.229.38.52/ hbelfaqir.cfep@amazone.be /Hayat Belfaqir

Emission radio / Médiaphone

Les participantes aux ateliers de l’égalité et la citoyenneté 2016-2017 ont réalisé une émission radio autour de la thématique "les difficultés liées à l’apprentissage de la langue"
en collaboration avec notre partenaire "Media Animation".

Cet atelier s’inscrit dans une démarche culturelle et créative qui permet aux participantes d’expérimenter des nouveaux outils d’expression et d’émancipation.
Cette fois-ci, c’était la radio. Un travail laborieux de conception, répartition des rôles, répétition, choix des chansons, enregistrement dans le studio de "Media Animation" pour que le la production soit diffusée sur les antennes du "Radio Run" le vendredi 24 février 2017 à 10h, en voici le lien si vous avez envie de l’écouter.
https://www.mixcloud.com/mediaanimation/m%C3%A9diaphone-2-f%C3%A9vrier-2017-groupe-du-cfep-de-bxl-sur-lapprentissage-du-fran%C3%A7ais-en-fle/

Jouer c’est serieux

Dans les ateliers de l’égalité et la citoyenneté, le jeu est souvent utilisé pour libérer la parole, pour apprendre à collaborer et travailler en groupe. Les jeux coopératifs quant à eux ont toujours favorisé la cohésion de notre groupe. Ce dernier a choisi de mener une réflexion autour de la thématique du jeu et des jouets, donnant ainsi l’occasion de remonter dans l’enfance et piocher des souvenirs en lien avec la thématique. Nous avons réfléchi sur les jeux d’hier et d’aujourd’hui, sur la manière dont nous jouions et dont jouent nos enfants maintenant, le lien avec notre mode de consommation actuel, le sexisme dans les jouets, la notion du temps, etc. Nous nous sommes posées plein de questions : sommes-nous réellement libres quand il s’agit de choisir un jeu ou un jouet pour nous ou pour nos enfants ? Sommes-nous conscients de l’évolution électronique et numérique qui envahit ce domaine ? Quels sont les rapports qu’entretiennent les enfants avec la reproduction en miniature du monde des grands ?
Nous avons visité le musée du jouet de Bruxelles pour plonger davantage dans l’histoire des jouets, observer, manipuler et jouer avec certains jeux de société très anciens. C’était un vrai moment d’échange et de complicité.
En parallèle à cette réflexion critique, nous avons décidé de présenter l’échange de nos réflexions sous forme d’un calendrier illustré d’images que nous avons prises nous-même lors des ateliers avec l’appui théorique et pratique de « Media animation ».
Nous sommes loin d’appréhender l’étendue de la question, mais nous nous sommes donné tout simplement le droit de réfléchir sur un sujet qui nous interpellait. Nous avons choisi la photo pour nous exprimer et la forme de calendrier pour présenter notre travail.
Ce projet collectif représente le résultat d’un grand jeu de coopération dont le but est de diffuser notre travail et également de vous impliquer dans cette réflexion parce qu’il appartient à chacun-e de prendre le temps non seulement de jouer mais aussi de se poser des questions sur les mécanismes qui façonnent la manière dont nous consommons les jeux. « Le destin des cultures se lit également dans les jeux » Roger Caillois.
Le CFEP nous a donné les outils et les moyens pour nous placer comme actrices centrales dans ce projet. Nous espérons que ce calendrier vous plaira et suscitera chez vous réflexion et interrogation autour de cette thématique ludique et très sérieuse à la fois.
Seniha, Laila, Nevrie, Fatema, Halima, Saliha, Fatiha, Bernadette, Neslihan, Natalia, Wafa, Ruth

Ce calendrier a été imprimé en plusieurs exemplaires grâce au soutien de la commune de Saint Josse-Ten—Noode. Il a été distribué au sein du milieu associatif bruxellois.